Publié le 30 Octobre 2013

Lindt vous offre une carte de cinéma 2 pour 1

Ne manquez pas ce bon plan qui allie gourmandise et loisir ! En effet, en achetant un lot de tablettes de chocolats Lindt (liste ci-dessous) jusqu'au 31 décembre 2013, vous obtenez une carte de cinéma 2 pour 1. En d'autres termes, vous payez une seule place de ciné et invitez qui vous voulez, dans les cinémas Pathé Gaumont, et ce pendant toute l'année 2014 !

 

 

Comment profiter de cette offre ?

• Achetez simultanément deux lots Lindt Recette Originale porteurs de l’offre, parmi les références suivantes :

- lot de 3x100g Lait Extra fin,

- lot de 3x100g Noir Extra fondant,

- lot de 2x100g Lait Noisette

- lot de 2x100g Double Lait

 

 

• Inscrivez vos coordonnées complètes sur le bulletin à compléter ici.

 

 

• Renvoyez ce bulletin rempli dans les 15 jours suivant la date de votre achat avec :

- l’original de la preuve d’achat (ie le ticket de caisse, en entourant le prix des références des 2 lots Lindt porteurs

de l’offre et la date d’achat)

- les emballages des 2 lots Lindt sur lesquels figure l’offre,

- 4 timbres (20 g, tarif en vigueur),

- 1 enveloppe timbrée, libellée aux nom et adresse du bénéficiaire à l’adresse suivante :

TLC Marketing France – Opération Lindt Cinéma - 92, avenue de Wagram - 75017 Paris.

 

 

• Vous recevrez votre Carte Cinéma « 2 pour 1 » sous 5 semaines maximum à compter de la réception de votre participation valide. Cette Carte sera valable autant de fois que souhaité jusqu’à la date indiquée au verso, soit jusqu’au 31/12/2014.

Rédigé par Vive les bons plans !

Publié dans #Loisirs

Publié le 28 Octobre 2013

Ce week-end, nous avons testé la Barbie Factory ou en d'autres termes, le paradis des petites filles dont nous vous avions parlé.

Accompagnée de mes quatre nièces âgées de 3 ans à 9 ans, toutes fans de Barbie bien entendu, j'avoue avoir été émerveillée autant qu'elles devant les collections des poupées, dont certaines pièces uniques exposées en vitrine valent 3000 euros !

On a testé la maison Barbie Factory
On a testé la maison Barbie Factory

En arrivant, pas mal parents et de petites filles qui font la queue pour faire une photo en compagnie de Barbie et de ses amis en attendant d'accéder aux ateliers créatifs à l'étage. Sur le fond d'écran de leur choix, elles posent et voient directement le résultat. Quelques secondes plus tard, la photo est imprimée et elles repartent avec un joli souvenir!

Une animatrice appelle ensuite les enfants pour les ateliers de 15h. Chaque atelier dure 30 minutes et les parents les attendent en bas. Des animateurs sont présents pour les aider à créer l'univers de Barbie : sa chambre, son écurie... Et à la fin, chaque participant repart avec sa création à la maison.

Une animatrice appelle ensuite les enfants pour les ateliers de 15h. Chaque atelier dure 30 minutes et les parents les attendent en bas. Des animateurs sont présents pour les aider à créer l'univers de Barbie : sa chambre, son écurie... Et à la fin, chaque participant repart avec sa création à la maison.

Tous les jouets sont mis à disposition des enfants pour qu'ils puissent jouer en toute liberté...

Tous les jouets sont mis à disposition des enfants pour qu'ils puissent jouer en toute liberté...

Enfin, une salle de cinéma les attends, dans laquelle sont diffusés les derniers films de Barbie.

Enfin, une salle de cinéma les attends, dans laquelle sont diffusés les derniers films de Barbie.

Enfin, les plus grandes peuvent se désaltérer au bar et déguster les derniers cocktails Barbie !

Enfin, les plus grandes peuvent se désaltérer au bar et déguster les derniers cocktails Barbie !

Barbie Factory, 17 Rue de Sèvres - 75007 Paris. Dernier jour le 28 octobre 2013, de 10h à 18h puis pour le bar, de 19h à 22h.

Rédigé par Vive les bons plans !

Publié le 25 Octobre 2013

Aujourd'hui, le Parisien publie une interview de Ségolène Royal dans le cadre d'un dossier sur le courage en politique avec un sondage BVA sur les hommes et les actes courageux selon les Français. C'est donc les pieds nus, vêtue d'une toge blanche et tenant le drapeau tricolore que Ségolène Royal réinterprète le célèbre tableau La Liberté guidant le peuple.

Le Lab - Europe 1 a alors lancé un appel à la créativité et les détournements de photos de Ségolène se multiplient sur la toile ! Sur Twitter, avec le #RoyalDelacroix, on la voit sur la lune planter le drapeau de la France, en train d'enfourner une pizza, de guider un troupeau de moutons...

Voici quelques exemples :

Voir plus de photos ici !

 

Du coup, nous aussi, nous avons testé notre propre photo-montage qui représente Ségo en train de guider le peuple, après avoir ouvert la mer en deux comme Moise :

Alors, vous en pensez quoi ?

Alors, vous en pensez quoi ?

Voici également une analyse suite à ce buzz, par Florian SILNICKI, Expert en stratégies de communication et Elisabeth Segard, Journaliste et bloggeuse Mode :


#ROYALDELACROIX : En mode comme en politique, enfiler les habits d'un autre n'est jamais une bonne idée : ils tombent rarement juste.


Michelle Obama transformée en boule d'énergie, un soir de victoire électorale, par le miracle d'une robe noire et rouge, Jackie dramatique en tailleur rose, Lady Di séduisante pour l'éternité dans sa robe noire trois trous... les looks élevés au stade de symboles ne manquent pas. Dans une société aussi visuelle que la nôtre, quand le lecteur ou le spectateur n'a plus le temps (ou l'envie) de lire de longs textes, les politiques ressortent les vieilles recettes des malles. Et se rappellent que bien souvent, une image vaut mille discours.

Oui, une tenue est un excellent moyen d'imprimer une image. Mais c'est un jeu dangereux : elle peut aussi incruster une image ridicule dont le politique aura par la suite le plus grand mal à se débarrasser. Si les mots s'envolent, les images restent.

Les médias et les Français commencent à se lasser des petites phrases calibrées pour infecter les réseaux sociaux : Madame Royal (ou son équipe) a voulu contourner l'obstacle en imposant un choc visuel. Mais en se glissant dans un tableau de Delacroix, Ségolène Royal s'est tiré une balle dans le pied.

Esthétiquement, il faut avouer que c'est ridicule : si Vuitton a rendu la robe-nuisette so 2013, tout le monde n'est pas Marc Jacobs. Alors on évite la chemise de nuit. Même Lauren Bastide, journaliste de mode chez ELLE, a prouvé par une mise en situation que dans la vraie vie, c'était déplacé. Ici, la longue robe blanche fait plus que négligé : le faussement naturel sent le saut du lit. On respire presque la transpiration. Une impression pas vraiment enthousiasmante, peu apte à emporter l'adhésion des foules.

Artistiquement, ce tableau est un fourre-tout romantique qui emprunte à l'art statuaire grec et à la peinture classique. Si l'oeuvre marquait une rupture en 1830, nous sommes en 2013 : il y a belle lurette qu'elle est étiquetée pompier. S'inspirer de ce tableau signe plutôt un goût désastreux qu'un choix éclairé.

Politiquement, enfin, c'est une déclaration de guerre. Monsieur Hollande, régulièrement comparé à Louis XVI, a dû moyennement goûter ce manifeste allégorique : Delacroix avait peint ce tableau en soutien aux Trois Glorieuses, ces journées d'émeutes qui ont poussé Charles X à l'abdication.

Madame Royal n'a-t-elle pas fait l'erreur de s'approprier un symbole universel ? Et connoté ? Pour imposer une image, il faut qu'elle soit originale. En mode comme en politique, enfiler les habits d'un autre n'est jamais une bonne idée : ils tombent rarement juste.

L'égarement vestimentaire de Ségolène Royal est-il le signe d'une embrouille intellectuelle ? La marinière d'Arnaud Montebourg et le soin qu'il prend à communiquer sur son changement de codes vestimentaires n'est-il pas l'illustration d'une certaine impuissance politique cherchant à faire du vêtement un outil de conquête de l'opinion ?

Dans une société dominée par l'image, les mots comptent parfois moins que les vestiaires de chacun. Paris, Milan, Londres et New York pourraient-elles pour autant ranger leur Fashion Week au vestiaire ? Ce n'est pas si sûr.

Agitant les passions populaires et les polémiques médiatiques, la tunique de Ségolène Royal comme les Ray-Ban de Nicolas Sarkozy en passant par les Crocs roses aux pieds de Roselyne Bachelot à la sortie d'un conseil des ministres, en août 2008, l'impact des codes vestimentaires en politique n'a cessé de croitre.

La politique, c'est la maîtrise des apparences nous apprend Machiavel. La dernière élection présidentielle a semblé marqué le paroxysme de cette maitrise. Nicolas Sarkozy avait choisi de mettre en valeur ses cheveux blancs, son expérience. Quant à François Hollande, c'était régime et cheveux teints.

Loin du Jean négligé de Cécile Duflot au premier conseil des Ministres ou des robes Christian Dior de Rachida Dati, cette photographie de Ségolène Royal en dit long sur sa volonté de faire comme le peuple ou la représentation qu'elle s'en fait. Elle semble en revanche avoir compris mieux que les autres à quel point une photographie mobilise l'émotion électorale. C'est là un outil au service de sa stratégie politique. Elle sait que c'est plus souvent l'émotion que la raison qui guide l'électeur. A l'heure où les électeurs ne votent plus pour un homme ou une femme politique mais à son histoire, pas sûr qu'ils comprennent celle que Ségolène Royal a choisi de mettre en avant avec cette photographie.

Ségolène Royal a choisir de bâtir son aventure politique sur un récit personnel. C'est légitime. Mais en ayant trop voulu bâtir son récit politique sur une image, elle a raté le coche. Celui de parler aux électeurs. Ségolène Royal a choisi de captiver l'électeur au lieu de le convaincre pour qu'il investisse mieux l'histoire qu'elle lui propose. Cette habileté de communication politique l'a poussée à faire une double-erreur : oublier qu'elle serait soumise au jugement du lecteur-électeur et à sous-estimer le risque, pourtant majeur en l'espèce, de décalage en le message qu'elle tente d'émettre et celui réellement perçu.

Le storytelling de Ségolène Royal a tenté de repartir d'un tableau fondateur pour tracer une double ligne : directrice pour l'électeur mais séparatrice du gouvernement.

Elle n'a pas su remettre au goût du jour la force de l'histoire dans la vie d'une femme politique. Elle a oublié que la parole sur une femme politique n'est pas la parole d'une femme politique.

Elle aura comme toujours réussi à susciter des réactions et des détournements sur internet. C'est peut-être là pour elle, après tout, l'occasion d'entamer le dialogue avec l'électeur.

Oui, utiliser l'histoire et l'art peut ête une base du storytelling politique. La difficulté de l'exercice est d'en choisir le véhicule idéal. Le tableau de Delacroix ne semble pas le bon pour convaincre l'électeur.

A l'heure où les électeurs via les médias beaucoup et les réseaux sociaux encore plus scrutent plus que jamais le style des candidats, Ségolène Royal devrait prendre garde aux signaux qu'elle envoie en s'affichant ainsi. On savait que le storytelling do
minait le monde de la communication politique, on découvre chaque jour davantage que la mode domine le storytelling...

Rédigé par Vive les bons plans !

Publié dans #On a teste

Publié le 22 Octobre 2013

Entrez dans la peau de Pretty Woman avec VIP Drivers !

Participez dès maintenant à notre jeu-concours, jusqu'au 31 octobre 2013.

Un chauffeur privé, en partenariat avec VIP Driver, vous conduira où bon vous semble dans une voiture de luxe ! Il vous attendra pendant votre soirée romantique ou votre après-midi shopping (valeur 200 euros) ! De quoi vous prendre pour une vraie star, ou pour un homme d'affaires !

Idéal pour faire une surprise à votre chérie lors d'un dîner, ou à une amie lors d'une soirée anniversaire...

Pour participer maintenant, cliquez ici !

Rédigé par Vive les bons plans !

Publié dans #Concours

Publié le 21 Octobre 2013

Ca y est ! Vos enfants sont en vacances mais vous vous demandez déjà comment vous allez les occuper pendant la semaine ? 

En plus de la Barbie Factory à Paris (lire notre article "Barbie Factory, le paradis des petites filles"), sachez que des ateliers numériques gratuits sont proposés aux enfants de 6 à 11 ans à Bercy Village. En partenariat avec le Cube-Centre de création numérique d'Issy-les-Moulineaux, les petits Geek pourront s'amuser et découvrir l’art grâce à des applications "arty & scary". Allez y faire un tour du 21 au 25 octobre et de 14h à 17h !

Les enfants auront alors l'occasion de réaliser leur autoportrait grâce à une galerie spécifique, de peindre un tableau à la manière de Van Gogh, de fabriquer leur propre monstre en papier via une tablette ou encore de créer sur papier leur animal issu d'un bestiaire numérique.

Tentes dans la Cour Saint-Emilion. Inscription sur place, dans la limite des disponibilités.
Atelier de 30 minutes. 4 thématiques différentes alternées.


Plus d'infos ici !

Rédigé par Vive les bons plans !

Publié dans #enfant

Publié le 20 Octobre 2013

Goûtez au gâteau minute Ancel

Jusqu'au 26 octobre prochain, le camion Ancel Dr Oetker fait sa tournée en France pour faire déguster aux plus gourmands sa nouvelle préparation : le gâteau minute au chocolat.

Venez tester ce délicieux gâteau dans un mug à Bordeaux et Paris !

Voici les prochaines dates :

• Bordeaux les 22 et 23 octobre, Allée Serr Rive droite

• Paris : Vendredi 25 octobre à Montparnasse et samedi 26 octobre à Nation

Rédigé par Vive les bons plans !

Publié dans #cuisine

Publié le 16 Octobre 2013

Entraînement intensif avec Christian Karembeu

Bon, au foot, on est nulle (en sport en général même). Dans la salle de fitness, on est toujours dans la rangée du fond. Les "mamies" bien conservées pour leur âge (avouons-le mieux foutues que nous parfois), tendent la jambe bien haut en position abdos alors que nous, on doit tricher un peu en tirant sur notre jogging pour lever la jambe.

Vous vous reconnaissez aussi ?! Eh bien aujourd'hui, nous vous proposons une occasion de prendre votre revanche, et pas avec n'importe qui !

Les Galeries Lafayette Haussmann vous invitent à venir jouer avec Christian Karembeu à la nouvelle version du jeu de Football SUBBUTEO.

Christian KAREMBEU sera présent aujourd'hui de 13h00 à 15h00 pour des démonstrations et une séance de dédicaces au 5ème étage du Lafayette Coupole.

Au fait, Cricri, il n'est plus avec Adriana ! Enfin, il va tout de même falloir vous mettre au premier rang mesdemoiselles et le battre au jeu pour avoir vos chances :)

Rédigé par Vive les bons plans !

Publié dans #Loisirs

Publié le 15 Octobre 2013

 

Vous ne savez pas où déjeuner demain midi ? A l'occasion de la semaine du goût et pour lutter contre le gaspillage alimentaire, un grand banquet est offert place de la République à Paris, mercredi 16 octobre de 11h à 18h. Les repas seront préparés par des chefs, traiteurs et associations caritatives à partir des invendus du marché de Rungis.

L'entrée est libre et gratuite et vous pourrez notamment rencontrer et déguster les entrées, plats et desserts des chefs Pierre Sang, Brice Morvan, Abdel Alaoui et les célèbres Thierry Marx, et Norbert et Jean de Top Chef.

Alors si vous passez par la place de la République ce mercredi, faites-y un saut !

En savoir plus sur la journée anti-gaspillage.

 

Rédigé par Vive les bons plans !

Publié dans #cuisine

Publié le 14 Octobre 2013

Dépistage gratuit des troubles de la vue

Jusqu'au 19 octobre et dans toute la France, des dépistages gratuits de la vue sont organisés à destination de tous publics. L'AsnaV compte en effet sensibiliser la population aux troubles de la vue en invitant ceux qui souhaitent se faire dépister à se rendre, sans RDV, chez l'un des 6000 opticiens partenaires.

Pour en savoir plus et trouver un opticien près de chez vous, rendez-vous sur le site : www.quandonnevoitpasnet.net

Rédigé par Vive les bons plans !

Publié dans #Vie pratique